image intro

Les techniques d’élevages en eau douce

L’élevage d’une truite en 4 étapes

Les piscicultures en eau douce sont implantées sur tout le territoire, dans des départements de montagne, de plaine ou de littoral. la truite est élevée en bassins, installés sur source ou en dérivation des rivières.L’élevage d’une truite demande de 10 à 30 mois environ. Il se déroule de la façon suivante :

Fécondation et incubation

La laitance des mâles et les œufs des femelles sont prélevés sur les poissons reproducteurs puis mélangés. Le développement embryonnaire des poissons (phase délicate) se fait dans les incubateurs.

Éclosion

L’éclosion termine la période d’incubation et dure en moyenne entre 1 à 2 semaines selon la température de l’eau. Les oeufs donnent naissance aux alevins que l’on commence à alimenter lorsque leur vésicule vitelline est presque résorbée.

Le pré-grossissement

L’alevinage commence généralement un mois et demi après l’éclosion. La phase d’alevinage et de pré-grossissement dure environ 9 mois. Les truites passent progressivement du stade «alevin» (5-10 g) au stade de «truitelle» (50 g) puis au stade «adulte» (170 g).

Grossissement 

Les truites peuvent alors être placées dans des bassins extérieurs. Elles y poursuivent leur croissance jusqu’à leur taille de commercialisation :
– 200 à 250 g (pour 10 à 12 mois d’élevage),
– 1 kg (18 mois d’élevage),
– 2 kg (> à 2 ans d’élevage). La densité de peuplement des bassins est déterminée en fonction de l’espèce, de la taille des poissons et de
la qualité de l’eau : elle est adaptée à leurs besoins tout au long de leur cycle de vie.La truite nécessite une eau d’excellente qualité. L’eau des bassins fait l’objet d’un suivi régulier (température et oxygène, notamment). Des appareils appelés aérateurs permettent de maintenir la teneur en oxygène de l’eau. Par ailleurs, des filets sont souvent suspendus au-dessus des bassins pour protéger les poissons des oiseaux prédateurs.